Voici le forum de la team Scan-en-èfe-aire. Venez discuter de ce qui vous plaît. On vous accueille à bras ouverts.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ATTENTION, ATTENTION ! la team Scan-en-èfe-aire est en sous-effectif ! Probabilité de retard non-négligeable ! Toute personne souhaitant aider la team est la bienvenue ! Plus nous serons nombreux, plus les risques de retard seront faibles et plus nos sorties seront fréquentes ! N'ATTENDEZ PAS, VENEZ VOUS INSCRIRE ET POSER VOTRE CANDIDATURE !

Partagez | 
 

 Histoire sans titre : Chapitre 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Altar
Traducteur
Traducteur
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 22

MessageSujet: Histoire sans titre : Chapitre 1   Mer 20 Nov - 5:11

Aujourd'hui est un jour comme les autres. Le soleil s'est levé à l'Est et se couchera, comme à son habitude, à l'Ouest. En ce jour sans vie, tel les précédents l’étaient et les suivants le seront, j’exécute ma routine habituelle. Je me lève à la même heure, je prends ce qui me sert de déjeuner chaque matin et je pars à l'école comme un étudiant, une personne normale et monotone. Une brise effleura ma joue lorsque je sortis de la maison. Indifférent, je continuai mon chemin vers la barrière. Je poursuivi ma route vers mon la faculté, seul.

Alors que des élèves approchaient du grillage de l’établissement, je pouvais entendre les conversations sur les sujets du jour. Sans même regarder autour de moi, j’avançai vers ce bâtiment aux airs douteux. J’entrai dans la classe, m’assis à ma table attitrée et ouvris mes livres. Silencieux pendant les cours, je me contentais d’écouter les professeurs dont les matières n’étaient qu’ennuyeuse. Pris de sommeil, je m’endormis sur la table. Lors que la cloche sonna la fin des cours, je pris mes choses sans demander mon reste. Je traversai les corridors bombés d’élèves en essayant, le plus possible, d’esquiver tout regard d’autrui. Sortit de l’enceinte, je repris mon chemin du matin, le même que j’emprunte quotidiennement.

Je marchais sur le trottoir adjacent à l’avenue principale. Je trainais les pieds, j’avais peine à avancer. Bousculé dans tous les sens par la masse de piétons, je continuais d’avancer sans même me soucier des autres individus. Une marée d’homme d’affaire déferlait sur le trottoir. Malgré le bruit occasionné par ces hommes ainsi que celui des voitures, on pouvait quand même entendre, au loin, les marchands vanter la qualité de leurs produits. Sans même le donné un regard, j’avançais au rythme de la foule, une vitesse assez rapide. Et puis, sans que je m’en rende compte, j’étais seul. J’avançais seul dans un monde qui m’était inconnu. Je pouvais reconnaître les alentours. Il s’agissait du quartier où je marchais quelques secondes plutôt. Pourtant, le tout semblait distorsionné et chaotique. Le monde avait changé et le temps s’était arrêté.

Peu à peu, mes yeux s’habituèrent au torrent de couleurs. De plus en plus, je pouvais distinguer les contours imprécis de la ville telle qu’elle était plutôt. J’avançai lentement, aux aguets. Je marchais sur le trottoir qui, un peu plus tôt, se composait d’une masse énorme d’être humain. Je me dirigeai vers le milieu de la rue passante. Aucune voiture. J’étais encore seul, mais cette fois, il ne s’agissait pas de mon vœu. Le temps s’était arrêté de lui-même et le monde, tel que je le connaissais avait changé de forme. Plus j’avançais, plus le sentiment de solitude me rongeait. Ce n’était pas tout, j’avais cette impression, celle que l’on a lorsque nous nous croyons suivi ou encore observé.

Effrayé par la pression que cette sensation me procurait, je me mis à courir. Je couru et couru. Pourtant, la sensation d’être traqué se cessait de croître. Je cessai alors de courir et me retournai. Je vis une ombre passer tout près de moi. Comprenant mon erreur, Je me remis à courir sans me retourner ni même regarder par-dessus mon épaule. C’est alors que j’entendis ce cri. Un cri comme on n’en entend jamais, un cri qui vous explose les tympans. Par reflexe, je mis mes mains sur mes oreilles et arrêta ma course. Ça ne dura pas longtemps. Pourtant, j’avais l’impression que tout était fini. Je fermai les yeux. Le brui d’un freinage brusque me ramena à la réalité. J’étais étendu sur le sol, au centre de l’avenue principale. Je me levai rapidement et me fraya un chemin dans la foule, dans cette vague qui avait repris son court.

Voila la suite pour ceux qui aurait lu le prologue.
J'attend toujorus vos comemntaires constructifs !
Revenir en haut Aller en bas
Volcanods
Grand Chefounet
Grand Chefounet
avatar

Messages : 830
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Histoire sans titre : Chapitre 1   Mer 20 Nov - 8:31

Bon comme début !!

Je trouve que ça manque un peu de dialogue (ils arrivent peut-être plus tard), mais ça, c'est que mon avis !!

En revanche, la fin de ce chapitre n'est pas très clair : au final, il est mort fauché par une voiture et est devenu un fantôme, ou j'ai pas pigé !?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.volcanods.e-monsite.com
Altar
Traducteur
Traducteur
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Histoire sans titre : Chapitre 1   Mer 20 Nov - 9:45

La voiture à freiner à temps. Mais bon, il est clair que cela manque de précision. J'arrangerai le tout !
Revenir en haut Aller en bas
kyiousa
Traducteur
Traducteur
avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 20/06/2013
Age : 21
Localisation : Dans l'Aincrad

MessageSujet: Re: Histoire sans titre : Chapitre 1   Mer 20 Nov - 10:18

Moi j'ai une seule question: a quand la suite ?
(le reste je te lai déjà dit dans le chat :3 )

_________________
Enjoy ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire sans titre : Chapitre 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire sans titre : Chapitre 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Histoire sans fin II: un nouveau chapitre
» [Ende, Michael] L'histoire sans fin
» Sans titre
» Ende, Michael - L'Histoire sans fin
» L'histoire sans fin!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scan-en-èfe-aire :: Fan Art :: Fan Fiction :: Sans titre (Altar)-
Sauter vers: