Voici le forum de la team Scan-en-èfe-aire. Venez discuter de ce qui vous plaît. On vous accueille à bras ouverts.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
ATTENTION, ATTENTION ! la team Scan-en-èfe-aire est en sous-effectif ! Probabilité de retard non-négligeable ! Toute personne souhaitant aider la team est la bienvenue ! Plus nous serons nombreux, plus les risques de retard seront faibles et plus nos sorties seront fréquentes ! N'ATTENDEZ PAS, VENEZ VOUS INSCRIRE ET POSER VOTRE CANDIDATURE !

Partagez | 
 

 Histoire sans titre : Chapitre 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Altar
Traducteur
Traducteur
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 21

MessageSujet: Histoire sans titre : Chapitre 2   Jeu 21 Nov - 3:14

Le lendemain matin, je suivis ma routine à la lettre et empruntai le même chemin qu’à mon habitude.  Bousculé dans tous les sens par les hommes d’affaire, je me surpris à penser aux évènements de la veille. Quel était cette dimension ? Quel était ce cri ? Quel animal pourrait pousser un cri aussi strident ? Plusieurs questions, dont les réponses m’échappaient, me tournaient dans la tête. J’entrai dans la classe sans me soucier des autres étudiants. Je pris place et sortis les livres nécessaires pour mes cours.

Lorsque la clocha sonna midi, je sortis d’un pas lent de la salle de classe. Longeant les murs, je parcourrai les corridors en direction de la cafétéria. En étant à l’heure de pointe, le réfectoire était bombé. Je me mis en file. Je pris le cabaret qui était à ma portée et le laissa glisser sur le comptoir. Je remplis celui-ci mon cabaret d’une assiette de nouilles. Je pris place à une table, loin de tout autre étudiant. Je mangeai silencieusement sans même jeter un regard ailleurs que sur mon assiette. Après avoir remis le cabaret à la dame de la cafétéria, je me dirigeai vers ma salle de classe.

Après deux cours ennuyeux, je sortis de la salle de cours tranquillement. Parcourant le dédalle de couloirs, je me dirigeai vers la sortie. Alors que j’agrippais la poigné de la porte, je fus renversé. Je regardai en direction de la personne m’ayant bousculé. Il s’agissait d’une étudiante que je n’avais jamais vue. Allongé sur le sol, elle cherchait visiblement quelque chose à tâtons. Sa longue chevelure brune trainait sur le sol alors qu’elle marchait à quatre pattes cherchant ce qu’elle avait surement perdu. Une paire de lunette gisait sur le sol à quelques mètres de moi. Je la pris et la lui tendit. Alors qu’elle la remettait, je pus apercevoir ses yeux d’un vert perçant. Elle abaissa la tête puis s’enfuit en courant sans dire un mot.

Je quittai l’enceinte de l’université de mon pas habituel. J’avais décidé de ne plus repenser à la veille. Malgré toutes les questions qui se chamboulaient dans ma tête, je pouvais simplement penser que cet événement n’était que le fruit de mon imagination. Me faufilant à travers la foule sur le trottoir, j’essayais désespérément d’avancer le plus rapidement possible. C’est alors que je le senti, tel un courant d’air froid. Je le senti, le changement qui s’opéra alors que je changeais de dimension. Tout redevint chaotique. Partout où je regardais, je pouvais apercevoir, comme la veille, ce torrent de couleur intense.

J’avançai prudemment. En continuant sur le trottoir d’un pas des plus lents, j’essayais tant bien que mal de ne faire aucun bruit. Pourtant, l’écho de mes pas se répercutait sur les différents gratte-ciels de la ville. Soudainement, j’entendis un faible son. Avant même que j’aille le temps de me retourner, je fus transpercé par un objet métallique. Je posai les même sur mon abdomen. Un liquide chaud s’échappait de l’endroit où l’objet m’avait transpercé. Le visage tordu de douleur, je me retournai. Le choc fut brutal. Une ombre gigantesque se dressait devant moi. Semi-visible, mon assaillant flottait à quelques centimètres du sol. Armé d’une épée dont la grandeur dépassait largement la taille d’un homme adulte, mon ennemi souriait. Je ne puis dire s’il souriait vraiment, j’avais simplement l’impression qu’il était fier de son coup.

Je m’écrasai sur le sol, en appuyant sur ma blessure à l’aide de mes mains. L’ombre s’approcha de moi. Malgré tous mes efforts, je ne pouvais bouger. L’ombre se pencha vers moi. Je ressentais toujours cette sensation, la sensation comme quoi mon ennemi souriait. Alors qu’il approchait ce qui ressemblait à une main, une partie de son corps vaporeux se détacha du reste. L’ombre poussa un hurlement de douleur. Inspectant les alentours, le monstre essayait de recoller la partie de son corps qui avait était coupé. En essayant de me redresser, je vis une lame traverser le corps de l’ombre. Poussant un cri strident, l’ombre s’évanouit dans une poussière d’étoile dorée. De ce moment, tout ce dont je me rappel, c’est une jeune fille aux cheveux argentés qui se penchait sur moi. Par la suite, plus rien. Le noir total.

Voila la suite pour les lecteurs ! On commence l'action !

Vos commentaires sont les bienvenues ...
Ne faites pas attention aux fautes !


Dernière édition par Altar le Mer 27 Nov - 8:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kyiousa
Traducteur
Traducteur
avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 20/06/2013
Age : 20
Localisation : Dans l'Aincrad

MessageSujet: Re: Histoire sans titre : Chapitre 2   Lun 25 Nov - 21:14

Je veux la suite moi !

_________________
Enjoy
Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire sans titre : Chapitre 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Histoire sans fin II: un nouveau chapitre
» [Ende, Michael] L'histoire sans fin
» Sans titre
» Ende, Michael - L'Histoire sans fin
» L'histoire sans fin!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scan-en-èfe-aire :: Fan Art :: Fan Fiction :: Sans titre (Altar)-
Sauter vers: